Proxmox propose 2 types de virtualisation :

  • Virtualisation matérielle (ou complète) : KVM : permet la virtualisation de tout système d’exploitation sur des processeurs d’architectures x86 disposant des technologies Intel_VT ou AMD-V.
  • Virtualisation par container : OpenVZ : permet la création d’instances de système d’exploitation isolées, Linux uniquement, appelées Serveurs Privés Virtuels (VPS), environnements virtuels (VE) ou Containers. Cette solution est plus performante (consomme moins de ressources) qu’une virtualisation matérielle.

Connexion

Une fois votre serveur livré, vous recevez un mail de ce type :

Mail connexion px.png

Pour vous connecter à l’interface d’administration, vous cliquez donc sur le lien présent dans le mail, et vous arrivez (après avoir accepté le certificat),sur la page de connexion

Px connexion.png
Vous rentrez vos informations de connexion du mail:

  • user name -> root
  • password -> votre mot de passe
  • Language -> Si l’anglais ne vous inspire pas trop, vous pouvez toujours mettre en Français.

On valide et vous êtes connecté !

Configuration

On va définir nos besoins, vais je faire des conteneurs ou des machines virtuelles ? Cela va nous permettre de choisir les Iso’s ou les Templates que l’on va importer.

Nous allons pour commencer par changer la vue, on va passer sur Vue dossier en haut à gauche. Ensuite on va développer les deux dossiers Liste des nœuds et liste des stockages, puis on va cliquer sur local(srvXX).
Px conteneur2.png
Si vous optez pour les conteneurs, alors vous cliquez sur Modèles

Il y a toute une liste de template qui s’affiche vous n’avez plus cas cliquer sur le fichier souhaité et à le télécharger.
Px conteneur3.png

Sinon pour les machines virtuelles vous cliquez sur Upload et vous choisissez l’ISO que vous aurez préalablement téléchargé sur votre pc.

Conteneur

On commence en cliquant sur Créer CT en haut à droite
Px conteneur.png
On choisit un Hostname, (par exemple TestCT) et un mot de passe. Le reste on y touche pas pour l’instant.

On clique sur suivant et là on choisit le template

Px conteneur4.png
On clique sur suivant, on définit la mémoire, le swap, taille du disque, et le cpu’s
Px conteneur5.png
Ici on a deux possibilités, soit vous avez une ip supplémentaire dans ce cas on choisit le mode Routed et on rempli le champ avec l’ip supplémentaire qui vous a été fourni (solution la plus simple), sinon on choisit le mode Bridged et dans ce cas il faudra configurer votre serveur correctement.
Px conteneur6.png
On clique sur suivant, on arrive sur la page de configuration des DNS ensuite on clique sur suivant et nous avons fini.
Px conteneur7.png

Le conteneur est créé !
Vous pouvez lancer le conteneur en allant dans le menu de gauche, on clique sur Conteneur OpenVZ, ensuite sur le conteneur TestCT et enfin sur démarrer à droite de l’écran.
Px conteneur8.png

Machine Virtuelle

On commence en cliquant sur Créer VM

On choisit un nom, on clique sur suivant

On choisit l’OS puis suivant,
Vm install.png
On choisit L’os préalablement téléchargé (voir chapitre « Configuration »).

Vm install2.png
On sélectionne les options nécessaires à la configuration du disque, a la page suivante les infos CPU et enfin les options mémoires

Ensuite on configure le réseau, on peut laisser tel quel.
Vm install3.png
On confirme, la création est terminée, on ne détaillera pas ici l’installation de Debian.
Une fois l’installation de la VM terminée, on se connecte en SSH sur la machine hôte.

On va ici configurer une route qui permettra à votre trafic d’être router vers votre VM.

On modifie le fichier /etc/network/interfaces

 nano /etc/network/interfaces

Votre fichier devrait ressembler à cela:

 # network interface settings
 auto lo
 iface lo inet loopback
 
 iface eth0 inet manual
 
 auto vmbr0
 iface vmbr0 inet static
       address  91.229.20.28
       netmask  255.255.255.0
       gateway  91.229.20.1
       broadcast  91.229.20.255
       bridge_ports eth0
       bridge_stp off
       bridge_fd 0
       network 91.229.20.0

On va rajoute les deux lignes suivantes a la fin du fichier :

 post-up ip route add IP.SUPPLEMENTAIRE dev vmbr0
 post-down ip route del IP.SUPPLEMENTAIRE dev vmbr0

On enregistre et on redémarre les interfaces

 /etc/init.d/networking restart

La configuration de la machine hôte est finie.
On va configurer la VM:

On se connecte grâce a la console
Vm install4.png